All posts by Sébastien Guibert

Suryā Namaskār (Salutation au soleil)

Le Suryā namaskār enseigné par Sri Sri Sri Satchidananda s’effectue en Antara Kumbhaka (rétention d’air poumon plein) du début à la fin. Il existe plusieurs variante dont je ne parle pas dans cet article.

Entre chaque séquence, nous récitons le mantra,  ce qui nous amène a effectuer 12 salutations ( une salutation = 1 fois à gauche et 1 fois à droite )
Ce qui fait 24  1/2 séquences pour les 24 lignes du mantra- (voir mantra en pièce jointe)

La salutation s’exécute avec ferveur envers le soleil,  et notre expire est l’offrande.
Nous remercions le soleil aux mille noms.

Dans la première video j’inspire au début puis expire à la fin.
Dans la seconde je séquence l’enchainement en inspire/expire pour l’apprendre.

24 mantras sūrya namaskār

Festival du yoga du monde aout 2019

 

– TRISTAN Tabla – JEAN-MICHEL Tres – FLORENCE Chant –

– LÉO Bansuri Saxo – SÉBASTIEN  Basse – RÔMULO Guitare –

Le mantra est une combinaison de vibrations sonores qui agit lors de sa répétition sur notre mental.

C’est par la vibration du son et sa résonance qu’il a le pouvoir de changer

son environnement ainsi que les personnes qui le récitent.

Le chanter et le jouer d’une façon plus moderne est le moyen de permettre

à un plus large public d’avoir accès à l’univers des mantras.

Chanter les mantras réunifie l’être dans son entier et c’est

ce que nous ferons ensemble pendant toute cette soirée.

Jean-Michel ( Fondateur du festival yoga du monde)

L’expérience du bain flottant en apesanteur- L’Oasis Meïsō

MEÏSŌ – L’expérience du bain flottant en apesanteur

Nous connaissons tous la difficulté que peut représenter « l’exercice » de la méditation d’un point de vue postural et mental.

J’aime à dire que placer  » son regard »  dans l’espace situé entre les deux yeux permet d’observer la « nature » de notre conscience. C’est une  façon de nous reconnecter à l’essence profonde de notre être.

Quelle que soit la technique utilisée, pleine conscience, Vipassana, passage du souffle  etc…, nous sommes confrontés aux contraintes du corps avant de pouvoir accéder à des espaces  ou des plans plus subtils.

Une des premières sensations lors d’une méditation d’au moins 20 minutes, est que nous ne ressentons plus les limites physiques de notre corps. Cette expérience sensorielle ne peut être vécu qu’à la condition que le corps soit totalement immobile. Nous en conviendrons, c’est un travail de longue haleine pour préparer le corps à cet exercice.

Venant au fait :

Le week-end dernier j’ai utilisé un « bon cadeau » et me suis présenté à L’Oasis Meïsō à Lyon.

Il est dit : Imaginez un environnement ou plus rien n’a de gravité. Bain flottant en apesanteur.

Je me présente et suis reçu par Aurélien, qui m’explique le déroulement de cette expérience et quelques conseils pour la vivre au mieux. Accueil chaleureux et un lieu juste magique dans sa conception…un vrai cocon.

Une fois ma cabine de flottaison rejointe, je m’allonge  « sur  »  l’eau car la teneur en sel de magnésium (Epsom) est si importante que le corps flotte littéralement.  Sensation incroyable et délicieuse. De plus, la cabine est totalement insonorisée…pas un bruit si ce n’est ma respiration.

La lumière se tamise lentement pour s’éteindre totalement…

La problématique du corps, ses contraintes physiques, musculaires, articulaires…envolées.

Tout ce qu’implique  la posture assise   » lotus ou Padmasana » comme contraintes pour méditer ….envolées.

Je peux immédiatement vivre l’expérience de la méditation et oublier  «  les contraintes »  du corps.

Passer du corps « grossier » au corps « subtil ».

Dans un contexte où tout devient plus simple,  l’introspection devient incroyablement « facile ».

Mais comme nous sommes tous uniques et différents,  je vous propose d’aller vivre vous-même cette incroyable expérience qui permet d’ancrer un  » état » et de le mémoriser dans chacune de vos cellules, de votre mémoire.

https://www.meiso.fr/

Om shanti ommmmmmm
Sébastien.

 

 

 

Harmonie Corps et Sens adhérent à la FIDHY

Harmonie Corps et sens,  adhérent à la FIDHY.

Qu’est ce que la FIDHY ?

La FIDHY, Fédération Inter-enseignements de hatha yoga, est une association d’enseignants créée en 1980 dans un esprit d’ouverture aux différentes traditions du yoga et à leurs prolongements en Occident.
Elle fédère des enseignants et leurs élèves et des écoles de formation, et tout pratiquant sympathisant, qui partagent ce désir d’ouverture et de recherche au service de la connaissance et de la diffusion du hatha yoga.
Fédération d’enseignants, de leurs élèves & d’écoles de formation
Membre de l’Union Européenne de Yoga.

Pour découvrir la FIDHY et ses activités cliquez sur le lien ci-dessous.

https://www.fidhy.fr/

Les écoles affiliées :

https://www.fidhy.fr/les-ecoles-affiliees

 

Mayaa Népal – Association humanitaire

L’engagement d’Harmonie Corps et Sens

 

 

 

Visite de l’association en février 2019 – Katmandou- Népal.

Harmonie corps et sens, partenaire de l’association MAYAA,  partage les valeurs de solidarité et de défense des Droits de l’enfant, dans le respect du pays aidé.

Notre modeste contribution permet de nourrir un enfant pendant un an.
Lors du dernier voyage au Népal en février 2019,  en compagnie de 9 élèves de yoga lyonnais , nous avons rencontré Nihita,  fondatrice et directrice de l’association Mayaa depuis 19 ans.
Un immense merci pour cet accueil chaleureux !!!

 

 

 

 

 

Une vraie prise en charge tant au niveau de l’hygiène que de l’éducation est mise en place et permet de donner un avenir meilleur et de l’espoir aux enfants.

Vous pouvez visiter le site de l’association Mayaa  en suivant le lien ci-dessous.

https://www.mayaanepal.org.np/fr/

Om Shanti Om !!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bols chantants tibétain

L’origine du bol chantant se perd dans la nuit des temps, environ 5000 ans avant JC.
Le Bön est à l’origine de la culture tibétaine, religion indigène traditionnelle jusqu’à l’arrivée du Bouddhisme au VII ème siècle qui la considère comme religion à part entière.

Aujourd’hui, Il existe plusieurs utilisations des bols chantants : 

  • La thérapie par les bols chantants pouvant être issue de plusieurs traditions dont le Tibet ( Bön),  chaque bol correspond aux  7 notes de la gamme  en relation avec les 7 Chakras. Chacun des chakras est relié à une couleur particulière, à un élément, une tonalité, un certain nombre de pierres précieuses, et à divers états de consciences spirituels.
    Le  « Swami »  (Maître)  pratique alors une ré-harmonisation des Chakras par le biais des vibrations des bols correspondants.
    Note  DO  : 1 er Chakra – « racine » – Muladhadara
    Note  RE  : 2 ème Chakra – Swadhisthana
    Note  MI  : 3 ème Chakra – Manipura
    Note  FA : 4 ème Chakra – Anahata
    Note  SOL : 5 ème Chakra – Vishuddha
    Note  LA : 6 ème Chakra – Ajna
    Note  SI  : 7 ème Chakra – Saharara
  • Une autre approche considère que les notes de musique (LA 440Hz) nous emprisonnent dans un système de valeur traditionnelle. Cette approche est plutôt axée sur la « fréquence de la nature et considère que les bols chantants
    « planétaires » sont comme des accordeurs parfaits du corps humain.
  • L’autre approche plus utilisée de nos jours est la méditation, la  relaxation, le massage  ou encore le voyage sonore nous reliant à notre corps émotionnel. Ce n’est pas la fréquence qui est importante mais ce que votre coeur vous dicte. 

Les fréquences : explications
Les notes de musique sont conventionnellement basées à
notre époque  sur les fréquences suivantes:

Le choix des bols
Chaque bol est choisi avec un soin particulier parmi les meilleurs Maître-Artisant du Népal. Sébastien Guibert d’origine Franco-Vietnamienne et  fondateur d’Harmonie Corps et Sens,  voyage depuis de nombreuses années en Asie. Enseignant en Hatha yoga et musicien depuis plus de 35 ans, il choisit avec son « coeur » et  ses « oreilles »   chaque bol que vous trouverez sur ce site. La rencontre des artisans dans leurs ateliers traditionnels permet de rencontrer les hommes au coeur de ce travail dont les proportions des 7 métaux sont gardées secrètes et appartiennent à chaque famille depuis d’innombrables générations.

https://harmonie-corps-et-sens.fr/boutique/

Protocole de jeûne de trois jours.

Harmonie Corps et Sens

Protocole de jeûne de trois jours

Il est important pour commencer un jeûne, d’être dans des dispositions adéquates. Si vos journées vous demandent des efforts physiques et intellectuels importants, vous risquez fort de ne pas pouvoir poursuivre votre jeûne.

Contre-indications

Dans tout les cas de maladie grave déclarée, vous devez impérativement avoir l’accord de votre médecin traitant et de ne pas jeûner seul.

Les effets : La désintoxication

L’intérêt premier du jeûne est l’élimination des toxines. Il me semble important de définir avec précision « pourquoi voulez-vous jeûner ? ».

Si c’est la perte de poids, vous risquez fortement d’en reprendre plus après le jeûne. Sauf si vous souhaitez « repenser votre mode de vie alimentaire ».

Lors du jeûne, l’apport de nourriture est nul ou quasi nul en fonction des types de jeünes choisis. Le corps va procéder à ce qu’on appelle une autolyse, c’est à dire sa propre digestion ( le corps digère le corps). Cette autolyse va d’abord s’attaquer aux graisses, puis aux lipomes, kystes et tumeurs, tout en préservant les organes comme le cœur, le cerveau ou les poumons qui ne sont pas concernés par l’autolyse.

En digérant les graisses, le jeûne va permettre une libération des toxines liposolubles (c’est-à-dire solubles dans les graisses uniquement), de plus, le jeûne permet la digestion de tout ce qui est en trop dans notre organisme (notamment les cellules défectueuses…).

Par conséquent : une stimulation des défenses immunitaires et un rajeunissement cellulaire. ( en quelque sorte on rajeuni !!!)

Phase de préparation

Trois jours de jeûne /trois jours de préparation (ou plus en fonction de vos comportements alimentaires : carnivore, fumeur, alcool etc…)

Il est clair que le jeûne présente un intérêt pour l’accroissement de la vitalité et de la santé cependant il est important de respecter certaines règles.

Commencez par vous réparez psychologiquement à jeûner. Soyez convaincu des bienfaits de votre entreprise.

Dans cette phase nous éliminons progressivement une ou des catégories d’aliments, par palier, c’est à dire par jour de préparation.

On s’approchera donc du jeûne par un débrayage progressif consistant à supprimer successivement.

J-3 ( et J-4 si nécessaire) Tous les produits animaux : viande, œufs, produits laitiers, poissons, fruits de mer et tout les plats préparés.

J-2 – les féculents (pain, pâtes, riz, etc) les légumineuses (lentilles, pois chiches, etc) et les sucres. Consommer uniquement fruits et légumes (crus et cuits) en utilisant avec modération des huiles de 1ère pression à froid. Des feuilles d’endives, de salade, des tranches de radis noir ou des bâtonnets de carotte pourront facilement remplacer le pain.

J-1 – Plus d’aliments solides: eau, tisanes, jus de légumes sans sel à volonté et jus de fruits avec modération.

Si vous êtes fumeur, fumez ou jeûner, il faut choisir ! Jeûner et fumer égale malaise : Vertiges, nausée,  voir perte de connaissance. Ne pas fumer pendant le jeune ni les premiers jours de reprise alimentaire.

Pendant le jeûne

Faire des exercices doux pour activer la circulation du sang et de la lymphe :

Assouplissements, marche en conscience au contact de la nature est idéal.

La marche permet au corps de puiser dans ses réserves de graisses et d’éviter la fonte musculaire. C’est aussi un bon moyen d’éliminer les migraines lors du ou des deux premiers jours. ( Si vous préparez correctement l’avant jeûne, vous n’aurez probablement pas de migraine)

Marchez et oxygénez vous le plus possible. Buvez de l’eau et des tisanes tant que vous le souhaitez.

Il est fort probable que vous ayez et ressentiez les effets suivants :

Urine, selles et transpirations odorantes. Migraine possible lors des un, deux ou trois premier jours de jeûne( marchez).

Inconfort psychologique ( « c’est dur…j’arrête? non, je continue…mais c’est dur… ») Si le jeûne est trop difficile à supporter physiquement ou psychologiquement ne renoncez pas, faite juste un pas en arrière. Vous n’êtes pas là pour vous flageller ! Un petit bouillon de jus de légumes dégraissé et c’est reparti !

La faim disparait entre le deuxième et le troisième jour. Une sensation de renouveau d’énergie afflue dans tout le corps. Vous ressentez une nouvelle forme d’énergie.Vous dormez profondément la nuit (le corps s’autorégénère).

L’esprit est beaucoup plus clair. Alors pourquoi ne pas continuer? Et bien lors d’un premier jeûne, imposez vous un objectif de « découverte » . Vous aurez le temps de refaire un jeûne plus long. Ce qui est intéressant, c’est l’expérience du moment présent, le nettoyage du corps et la possibilité de modifier nos comportements alimentaires. ça ne se fait pas en trois jours de jeûne. Si votre démarche est un succès, vous pourriez commencer par jeûner un jour par semaine par exemple…Si vous supportez difficilement cette épreuve, recommencez plus tard…il n’y a pas d’échec, seulement des tentatives.

La reprise de l’alimentation : dé-jeûner

Cette phase est importante pour ne pas « choquer »   votre corps. La reprise alimentaire doit être progressive et respectueuse de votre corps. La durée de la reprise correspond au moins à la moitié de la durée du jeûne (ou plus si vous le souhaitez).

Pour la réalimentation, les paliers sont les mêmes que ceux qui ont précédé le jeûne. Le jus de légumes est probablement la meilleure approche pour le premier jour de reprise alimentaire.

Pour les jours suivants, faites attention à ne manger que bouchée par bouchée, juste assez pour se nourrir mais pas davantage.

Les signes

La langue est propre, les urines claires et la faim réapparait. ( Cela suppose un  jeûne assez long et trois jours ne sont pas suffisant pour détoxiquer complètement le jeûne). Mais c’est déjà un nettoyage de fond qui portera sans aucun doute ses fruits sur votre santé physique et morale.

Soyez vigilant lors de la reprise à la perte de contrôle du protocole:Si un jeûne dépasse la capacité individuelle de contrôle, la reprise alimentaire peut s’accompagner de fringale et de boulimie. En observant scrupuleusement les paliers de réalimentation, on évitera l’un des dangers du jeûne à savoir une prise de poids excessive causée par une reprise alimentaire trop rapide.

Vous trouverez de nombreux sites sur le web dont je me suis en partie inspiré pour vous proposer ce protocole du jeûne de trois.

Je vous souhaite à tous une belle aventure.